© Walis

Walis Nokan, né en 1961 à Taïwan, dans le village de Mihu, est un écrivain issu du groupe austronésien des Atayal. C’est sous le pseudonyme de Liu Ao qu’il a publié son premier recueil de textes en prose, Éternel village. Très actif dans la reconnaissance des cultures autochtones de Taïwan, il est l’auteur de plus d’une vingtaine d’ouvrages — nouvelles, essais et poèmes — où se manifeste une créativité débordante qui lui a valu de nombreux prix et distinctions. En 2017, est paru en français Les Sentiers des rêves, recueil de près de deux cents micronouvelles, illustration de son double désir de souligner l’imagination atayale et de dialoguer avec le monde.


SAMEDI 7 MARS
Modération : F. Benoit, libraire En partenariat avec le Centre Culturel de Taïwan à Paris.
SAMEDI 7 MARS
Modération : D. von Siebenthal, voyageur littéraire
DIMANCHE 8 MARS
Modération : A. Marcetteau, directrice de la Bibliothèque municipale de Nantes et du Musée Jules Verne