© Walis

Walis Nokan, né en 1961 à Taiwan, dans le village de Mihu, est un écrivain issu du groupe austronésien des Atayal. C’est sous le pseudonyme de Liu Ao qu’il a publié son premier recueil de textes en prose, Éternel village. Très actif dans la reconnaissance des cultures autochtones de Taiwan, il est l’auteur de plus d’une vingtaine d’ouvrages — nouvelles, essais et poèmes — où se manifeste une créativité débordante qui lui a valu de nombreux prix et distinctions. En 2017, a paru en français Les Sentiers des rêves, recueil de près de deux cents micronouvelles, illustration de son double désir de souligner l’imagination atayale et de dialoguer avec le monde.