© DR

Élevée par sa mère en Angleterre, Noo Saro-Wiwa est née au Nigéria en 1976. Chaque été, elle vit comme une punition le fait de devoir retourner auprès de son père, Ken Saro-Wiwa, écrivain respecté et militant écologiste engagé, dans ce pays qu’elle déteste. Lorsque son père est exécuté par le régime militaire du dictateur Abacha en 1995, la jeune fille rompt tout lien avec le pays et n’y retournera qu’en 2005. Dans Transwonderland, retour au Nigéria, mi-récit de voyage, mi-chronique personnelle et familiale, Noo Saro-Wiwa raconte ses cinq mois de voyage, du chaos exubérant de Lagos aux magnifiques montagnes de l’Est, de l’absurdité d’un parc d’attraction désert et décrépit jusqu’à Nollywood.

VENDREDI 18 JUIN
Modération :
H. Artus
SAMEDI 19 JUIN
Modération :
H. Artus
DIMANCHE 20 JUIN
Modération :
F. Bouchy