© Francesca Mantovani

Née en 1973, Hemley Boum – dont le prénom d’auteure signifie « espérance » en bassa – a grandi à Douala et vit désormais en région parisienne. Elle a reçu le Grand Prix de l’Afrique noire en 2015 pour son roman Les Maquisards (La Cheminante). Dans son quatrième roman, Les jours viennent et passent, Hemley Boum s’attaque aux ressorts intimes de l’embrigadement des jeunes par Boko Haram et déploie une longue fresque politique touchant plusieurs générations de Camerounais. Ainsi, à travers trois générations de femmes, l’autrice embrasse, en un même élan romanesque, à la fois l’histoire contemporaine du Cameroun et l’éternelle histoire du cœur humain.

VENDREDI 18 JUIN
Modération :
C. Pont-Humbert
SAMEDI 19 JUIN
Modération :
M.M. Rigopoulos
DIMANCHE 20 JUIN
Modération :
C. Pont-Humbert