© Olivier Roller

Née en 1995, Fatima Daas grandit à Clichy-sous-Bois où ses parents se sont installés en arrivant d’Algérie. Issue d’une famille nombreuse, elle se rebelle dès le collège et revendique le droit d’exprimer ses idées. C’est à cette époque qu’elle écrit ses premiers textes. Au lycée, elle participe à des ateliers d’écriture conduits par Tanguy Viel. Encouragée par l’écrivain et sa professeure de français, elle intègre le master de Création littéraire de Paris 8. Marquée par Marguerite Duras et Virginie Despentes, elle se définit comme féministe intersectionnelle. Virginie Despentes salue d’ailleurs en son premier roman, La Petite dernière, un monologue « construit par fragments, comme si elle updatait Barthes et Mauriac pour Clichy-sous-Bois ».


JEUDI 17 JUIN
Modération : C. Menanteau & G. Schiano de Colella
SAMEDI 19 JUIN
Modération : D. Aubel
SAMEDI 19 JUIN
Modération : D. Aubel
DIMANCHE 20 JUIN
Modération :G. Boutouillet
DIMANCHE 20 JUIN
Modération : Lire Magazine littéraire