© Frederic Stucin

Né à Samara en 1968, Dimitri Bortnikov débute par des études de médecine et commence à écrire pendant son service militaire à l’issue duquel il entame des études littéraires. C’est en 2001 qu’il publie Le Syndrome de Fritz, finaliste du prix Booker Prize russe, édité en français aux éditions Noir sur blanc. En 2005, Svinobourg, paraît aux éditions du Seuil. En 2011, il publie Repas de morts son premier roman écrit en français aux éditions Allia. En 2017, sort Face au Styx aux éditions Rivages. Il est l’une des voix les plus talentueuses de la littérature russe contemporaine. Tous ses ouvrages ont été couronnés de prix littéraires dans son pays. Il écrit aujourd’hui directement en langue française.