© Femke van Zeijl

Né à Port Harcourt en 1979, A. Igoni Barrett vit à Lagos où il s’impose comme l’un des plus remarquables tenants d’une nouvelle génération d’écrivains d’Afrique anglophone, faisant monter sa voix d’un pays en expansion volcanique. Nommé par le NPR parmi les meilleurs livres de l’année 2013, son second recueil de nouvelles Love is Power, ou quelque chose comme ça a été traduit pour Zulma par la talentueuse Sika Fakambi (Prix Baudelaire et Prix Laure Bataillon en 2014 pour la traduction de Notre quelque part de Nii Ayikwei Parkes). Mélange détonant d’ironie et de métamorphose kafkaïenne, son premier roman Blackass a remporté en 2016 le Prix du meilleur roman étranger du XXIe siècle de la Chinese Foreign Literature Society.

VENDREDI 18 JUIN
Modération : S. Quetteville
VENDREDI 18 JUIN
Modération : N. Levisalles
SAMEDI 19 JUIN
Modération : S. Quetteville
SAMEDI 19 JUIN
Modération : S. Quetteville