© Abderrahim Annag

Né à Rabat en 1973, l’écrivain et réalisateur Abdellah Taïa a publié aux Editions du Seuil plusieurs romans, traduits en Europe et aux Etats-Unis, dont Une mélancolie arabe (2008), Le Jour du Roi (Prix de Flore 2010), Infidèles (2012), Un pays pour mourir (2015), Celui qui est digne d’être aimé (2017) et La vie lente (2019). Il a réalisé en 2014 son premier film, L’Armée du Salut (sélectionné au Festival de Venise 2013 et Grand Prix du Festival d’Angers 2014), d’après son roman éponyme. Il vit à Paris depuis 1999.