Leye Adenle est né au Nigéria en 1975. Il est considéré par sa famille comme la réincarnation du roi des habitants d’Osogbo. Il vit désormais à Londres où il travaille comme chef de projets et, à l’occasion, acteur. Après la publication de plusieurs nouvelles, son premier roman Lagos lady (Éd. Métaillé, 2016), polar survolté et drôle qui plonge au cœur de la ville africaine à la vitesse d’un tir de kalachnikov et où le Nigeria n’a jamais été aussi proche des films de Quentin Tarantino, remporte le Prix Marianne. En 2017, sa nouvelle The Assassin, publiée dans l’anthologie Sunshine Noir (Éd. White Sun Books, 2017), a été retenue pour le prestigieux Crime Writers’ Assocation Short Story Dagger Award.

©Sofia Alexandrache