© DR

Gabriel Kinsa habite en France depuis près de trente ans et est attaché à sa culture d’origine. Il est né à Boko au sud du Congo Brazzaville qu’il dit, avec humour, « non démocratique » par opposition au Congo officiellement dénommé « démocratique ». Il souligne ainsi la dérision des frontières politiques quand est abordée la question culturelle. Car Gabriel Kinsa raconte d’une façon générale la culture Kongo, celle du grand empire qui régnait autrefois sur la forêt équatoriale le long des deux rives du fleuve Congo et qui dépassait largement les frontières d’aujourd’hui.