© Olivier Kervern

Aram Kebabdjian est né en 1978. Titulaire d’un Doctorat en histoire de la philosophie (sur Kant et la géographie), il publie deux livres de photographies – Sul Sepolcro di François Truffaut (2001) et Andante Duras (2004) – aux éditions La Camera Verde, à Rome. Les Désœuvrés, son premier roman, est entièrement consacré à des vies d’artistes fictifs. Il a été récompensé par le Grand Prix SGDL du premier roman 2015. Il publie pour diverses revues et collabore avec le plasticien Stéfane Perraud. Auteur-dramaturge, il écrit deux spectacles originaux au sein du collectif La vie brève (L’Oreille de Denys, Le règne de Tarquin). Le Songe d’Anton Sorrus, son deuxième roman, paraît en 2017.