Andréas Becker naît en Allemagne en 1962. Il suit des études de littérature et de philosophie. Il déménage en France en 1991, apprivoise un nouveau pays, une nouvelle langue. Il abandonne une carrière commerciale pour retrouver ses sources : la littérature. Dans Gueules (Éd. D’en bas, 2015), il livre un récit prenant pour point de départ les photos de Gueules Cassées. Aux Éditions de la Différence, il publie Nébuleuses (2013), L’Effrayable (2015) et Les Invécus (2016). Infatigable, Andréas Becker a toujours des écritures en cours, des romans, des récits. Il pratique aussi la peinture et s’engage dans la direction artistique d’un film. Pour lui, le plus important c’est « Ne jamais s’arrêter, avancer, s’aventurer, toujours rêver. »

©DR