Vendredi 6 mars / Le lieu unique / Grand atelier / 15h

CONVERSATION – Modération : N. Levisalles, journaliste, En attendant Nadeau

Courrier de nuit de Hoda Barakat est un ensemble de confessions de migrants. Dans La vie lente, Abdellah Taïa fait le constat de la métamorphose de la figure de l’immigré après les attentats terroristes en France. Dans Méchantes blessures, Abd Al Malik nous exhorte à réinventer une autre culture, celle de la tolérance à l’égard de l’immigré.


Abd Al Malik
Abdellah Taïa
Hoda Barakat