Vendredi 1er mars / Le lieu unique / Grand atelier / 14h

CONVERSATION – Modération : H. Artus, journaliste littéraire, Lire, Causette.

Dans Toutes les vagues de l’océan, Victor del Árbol rend hommage au grand âge ; Lola Shoneyin dénonce les travers de la culture nigériane dans Baba Segi, ses épouses, leurs secrets pendant que dans La Société des rêveurs involontaires, José Eduardo Agualusa livre une satire politique qui questionne la nature de la réalité tout en réhabilitant le rêve comme instrument de transformation du monde.


José Eduardo Agualusa
Victor del Árbol
Lola Shoneyin