Le Cabinet de curiosités d’Atlantide

À la création d’Atlantide, Alberto Manguel, alors Directeur artistique, a souhaité constituer un cabinet de curiosités, invitant les écrivains venus du monde entier à offrir un objet au festival.

Six années plus tard, plus de 170 objets constituent cette magnifique collection, témoins de l’histoire du festival et porteurs des Mots du Monde.








Que ce soit la pièce d’un jeu d’échecs qui faisait face à Dany Laferrière lorsqu’il écrivait, une pierre inspirée de l’art indien apportée du nord du Canada par Margaret Atwood, ou encore une plaque en céramique réalisée par Nathalie Azoulai quelques jours à peine avant les attentats de novembre 2015, ces objets sont comme les mots qui nous racontent : ils ont chacun leur histoire et invitent au voyage.

“Sanza. Mot fétiche et magique. Un nom qui sonne un peu comme zinzin. Ou zinboum tralala ! Le nom d’un instrument de musique africain qui « parle » dès qu’on le pince avec les pouces !”
– Kidi Bebey, 2018

“Au nom de la première histoire racontée sur cette terre, autour d’un feu… Une histoire qui sans doute racontait ce qui restait dans la noirceur de la nuit… Pour donner un sens au son de la nuit… Raconter la nuit pour qu’on n’aie plus peur de la nuit…”
– Hakan Günday, 2018

C’est à ce même voyage qu’Alain Mabanckou, actuel Directeur artistique d’Atlantide, souhaite lui aussi vous convier.