Cinéma

En partenariat avec Le Cinématographe // 12, bis rue des Carmélites // www.lecinematographe.com
In partnership with Le Cinématographe // 12, bis rue des Carmélites // www.lecinematographe.com

VENDREDI 3 MARS

20h30 – 1h18
LE CINÉMATOGRAPHE
En présence d’Etgar Keret et Shira Geffen – Modérateur : N. Thévenin, directeur de la revue Répliques

Les Méduses d’Etgar Keret et Shira Geffen (Israël, 2007, VOSTF)
Le jour de son mariage, Keren se casse la jambe et doit renoncer à sa lune de miel aux Caraïbes… Une mystérieuse petite fille sortie de la mer change la vie de Batya, la jeune femme qui la recueille. Joy, une employée de maison en exil, va, sans le vouloir, renouer les liens entre une vieille femme sévère et sa fille… En enchâssant trois bribes de vie, naturaliste, absurde, fantastique, les réalisateurs réenchantent la foisonnante capitale israélienne, Tel Aviv. Ce film a reçu la Caméra d’or au festival de Cannes 2007.
Écrivain parmi les plus populaires de sa génération en Israël, Etgar Keret a beaucoup inspiré le septième art pour lequel plus de soixante de ses écrits ont été adaptés. Lui-même a travaillé pour le cinéma, en tant que scénariste et réalisateur. Le Cinématographe met à l’affiche deux de ses films : Les Méduses dont il a co-signé la réalisation et Le Sens de la vie pour 9.99 $ dont il a écrit le scénario à partir de l’une de ses nouvelles.

FRIDAY, 3 MARCH
8:30 pm
– 1h18

LE CINÉMATOGRAPHE
With Etgar Keret and Shira Geffen – Moderator : N. Thévenin, director of the magazine Répliques

Les Méduses by Etgar Keret and Shira Geffen (Israël, 2007, 1hr18, OVSEN)
On his wedding day, Keren fractures his leg and must cancel their honeymoon planned in the Caribbean… A mysterious little girl coming straight out the sea is going to change the life of Batya who decides to take care of her. Joy, a housemaid in exile, will unintentionally rebuild the connection between an old harsh woman and her daughter… Through the life of those people whose destinies intertwine, the two film directors seek to reenchant Israel’s vibrant capital, Tel Aviv. The film received the Caméra d’or at the Cannes Film Festival in 2007.

One of the most popular writers of his generation in Israel, Etgar Keret has been a major source of inspiration for the cinema with over sixty film adaptations.  He himself has worked in the industry as a screenwriter and film director. Le Cinématographe is showing two of his films: Jellyfish which he co-directed and Le sens de la vie pour 9.99$ whose screenplay he wrote based on one of his short stories.



SAMEDI 4 MARS

19h00 – 1h18
LE CINÉMATOGRAPHE
Nouvelle originale et adaptation d’Etgar Keret

Le Sens de la vie pour 9.99 $ de Tatia Rosenthal (2008, VOSTF, animation)
Chamboulé par la découverte d’une brochure sur le sens de la vie, vendue pour moins de 10 $, Dave, jeune chômeur, se donne pour mission d’enseigner ses préceptes au monde entier, à commencer par ses voisins d’immeuble. Adaptation d’une nouvelle d’Etgar Keret, ce film d’animation complètement incongru prend les atours d’un conte philosophique moderne, tantôt drôle, tantôt cruel, d’une poésie décalée un peu ricanante, mais qui délivre une profonde mélancolie, caressant les désillusions et les désenchantements de l’âge adulte.

SATURDAY, 4 MARCH
7:00 pm
– 1h18

LE CINÉMATOGRAPHE
Original short story and adaptation by Etgar Keret

Le Sens de la vie pour 9.99 $ by Tatia Rosenthal (2008, OVSEN, Animation)
Shaken up by the discovery of a brochure on the meaning of life, sold for less than $10, young unemployed Dave embarks on a mission to teach its precepts to the world, starting with his next door neighbours.  A film adaptation of a short story by Etgar Keret, this rather strange animation movie resembles a modern philosophical tale, both funny and cruel, filled with offbeat and giggling poetry and at the same time with a profound sense of melancholy, toying with disillusionment and disenchantment in adult life.